Un dimanche à bloguer

Oui, non, pas vraiment.

Disont un dimanche à -commencer à- découvrir les infinies possiblités de WordPress.

C’est Noêl en février, j’ai reçu un nouveau joujou, je suis comme un gamin chez un marchand de chocolat .

(Ca et un compte pro Flickr -dont je reparle prochainement- c’est VRAIMENT Noêl !!)

Je commence déjà à rajouter des choses (que vous découvrez au fur et à mesure dans le menu de gauche) :

-des liens vers mes archives et autres sites, que je vais tenter de rapatrier dans les prochaines semaines

(à propos on PEUT réimporter les commentaires Haloscan ! Ca veut donc dire que si les accents passaient dans AgitProp, on pourrait tout réintégrer ici : knock on wook).

- des catégories

- bientôt un blog-roll

- Florent arrive comme contributeur ..
Bref ça avance et les possibilités sont infinies !
Ce dernier point était pour moi essentiel : faire de baragouine, sinon un blog collaboratif, en tout cas un blog à plusieurs auteurs (Maaaaarc !!! :) )

J’ai donc créé des droits – certes pas d’admin, faut pas pousser ;) - à mes quelques camarades de jeu.

Je les avais catalogué « auteur ». Hé bien en tant qu’auteur ils peuvent certes écrire … mais pas faire grand-chose d’autre.

- pas créer de catégorie ou sous-catégorie

- « Mes commentaires apparaissent dans l’interface « edit comments »,
mais pas sur le site. Il faut qu’ils soient agréés (« modération »)
par l’admin d’abord je suppose. « 
me dit Florent.

Effectivement j’ai découvert la « moderation queue » (?? :) )

« C’est vraiment bizarre : j’ai tous ces liens (add link to blogroll,
les liens vers tes derniers posts, change your site look, etc.) dans
mon dashboard, mais ils mènent vers un message d’erreur
(autorisations insuffisantes). Il aurait été plus logique qu’ils
n’apparaissent pas…
 »

Bref, n’ayant pas envie de me casser la tête, je les ai upgradé à « Editeur ».

Car il y a tout une hiérarchie dans WordPress, il ne faut pas prendre un terme pour un autre :

Image 8.png
Alors, « Editeur », ça te va Florent ?

:)